Les classiques, ces lectures indémodables que partagent les générations. On les découvre souvent enfant, on les lit ou les relit adulte, on les raconte ensuite en parents ou en grands-parents. Ces œuvres forgent notre patrimoine culturel commun et sont, quelquefois inconsciemment, les piliers de notre façon de voir le monde. Elles ont surtout le fabuleux pouvoir de rassembler les générations, au lieu de les séparer, en proposant des références communes et des émotions partagées.

De la madeleine de Proust aux malheurs de Cosette, du bestiaire de La Fontaine aux planches de Molière, en passant par les profondeurs de Jules Verne et les hauteurs de Saint-Exupéry… les grandes lectures classiques se partagent, se transmettent, et sont souvent mieux appréciées par les jeunes générations quand les plus anciennes entourent leur lecture de souvenirs racontés et de clés de lecture partagées.

Voici trois idées pour mettre en place ce partage facilement, et tisser ou entretenir le lien par la lecture : 

 

Les 3 incontournables

L’enfant compose sa pile de lecture en demandant à 3 adultes qu’il aime (son grand-père, sa mère, sa baby-sitter, sa maîtresse, son parrain…) les 3 grandes lectures à découvrir absolument. En plongeant dans leurs souvenirs plus ou moins lointains, les adultes mettront du soin, de l’attention (et de la tendresse, c’est sûr) dans le choix des oeuvres à transmettre. Le lecteur en herbe plongera dans ces romans avec un lien affectif tout spécial, guettant le personnage décrit ou le passage préféré de l’adulte qui le lui a conseillé.

La lecture téléphonée 

Chaque jour, ou chaque semaine, on fixe un rendez-vous téléphonique. Le parent, grand-parent, parrain, marraine, ou l’adulte choisi lit une histoire (classique évidemment) par téléphone, ou reprend la lecture interrompue au rendez-vous précédent. Pour que l’exercice ne soit pas à sens unique, l’enfant remercie son lecteur par la récitation d’une petite poésie, par exemple ! C’est une façon idéale de donner aux plus jeunes le goût des grandes lectures.

Une carte postale littéraire 

Facile à faire, rapide à écrire, toujours appréciée, la carte postale mérite de rester au goût du jour. La version “littéraire” est entièrement fait maison !  Au recto, un dessin inspiré de la dernière histoire que l’on a lue ; au verso, une jolie citation piochée au fil de la lecture, que l’on accompagne de quelques nouvelles fraîches, tout de même. Les enfants se lanceront facilement dans l’exercice. Vous serez surpris de voir comme les adultes s’y mettent pour répondre selon les règles établies !

L’idée en plus ? La recette partagée

On quitte le monde de la lecture pour se pencher sur celui d’un autre petit plaisir : la cuisine. Et on sait qu’en France, la gastronomie est affaire de patrimoine, alors transmettons aussi sans modération ! On échange une recette, par téléphone ou par mail, et l’on convient d’une date pour la déguster, chacun chez soi. On échangera ensuite de petites astuces pour s’améliorer, et on se racontera la dégustation en détail ! Et on commence de ce pas avec quelques idées de recettes à piocher ci-dessous.

Le classique qui a le vent en poupe en ce moment…

N°94. Perles – Alexandre Chodzko

La Vierge aux cheveux d’or et Le Pleur des perles, d’Alexandre Chodzko
Illustrations : Éric Puybaret

Un domestique qui comprend le langage des animaux, un roi injuste et colérique, une jeune fille transformée en petite cane blanche, une veuve sans scrupule, des fourmis, des corbeaux, des poissons et même une mouche ! Tels sont les étonnants héros de ces contes slaves…

En plus dans ce numéro : un dossier documentaire sur les perles, naturelles, de culture, dans les arts et en joaillerie ; des fiches créatives avec une recette de perles de fraises et des autocollants très nature, et beaucoup d’autres surprises, de jeux, de quiz et de merveilleux… 

469 en stock

Vous allez aussi aimer…

Lire et boire du chocolat !

Lire et boire du chocolat !

Vous avez besoin d'une recette ultra réconfortante pour accompagner vos lectures d'hiver ?  Si le temps est maussade et le ciel un peu trop bas, c'est la recette qui vous donnera chaud au cœur !  Gourmande, chaleureuse, conviviale, colorée : elle a toutes les qualités...

Apéro de fête !

Apéro de fête !

30 décembre ! C'est le moment de nouer les tabliers de vos enfants et de les mettre en cuisine pour participer au menu du réveillon. Si vous ne voulez pas leur confier la recette ultra secrète de la dinde aux marrons de votre grand-mère, ni la cuisson délicate des...

Right Menu Icon